Transporter son enfant à moto : est-ce sûr ?

Transporter sa progéniture sur un deux-roues ? Le débat fait rage de toute parts

Selon Philippe Meyer, anesthésiste de l’hôpital Necker, « transporter un enfant de moins de 12 ans à moto est déraisonnable. En dessous de 7-8 ans, c’est idiot. ».

Transporter son enfant à moto, c’est lui faire courir un risque sur la route. Il faudra donc s’attarder sur certaines règles pour que sa sécurité soit assurée.

 

Petit rappel morphologique

La tête d’un enfant est disproportionnée par rapport au reste de son corps. Quant à son cou, il n’est pas bien musclé et le port du casque est laborieux. Lors de la chute, l’enfant et l’adulte ne tombe pas de la même façon sur le bitume. Sur 100 traumatismes graves, 90% sont d’ordre crânien chez l’enfant contre 45 chez l’adulte.

 

Le casque

Comme on vient de le voir, les muscles du cou et de la nuque ne sont pas encore très développés. Les vertèbres cervicales ne doivent pas supporter un poids supérieur à 1/25e du poids de l’enfant. Or un casque intégral pèse près d’un kilo. Dans le respect de la santé de l’enfant, il faudrait donc attendre que l’enfant pèse au moins 25 kg pour lui imposer le port d’un casque.

C’est un peu comme si vous portiez un casque de 5 kg ! Lors de la chute, l’impact sur la route, dû à ce déséquilibre, est souvent catastrophique.

Lors de l’achat ne manquez pas de visiter La Centrale du Casque, de nombreux modèles y sont disponibles.

 

L’équipement

Bien souvent, l’équipement de l’enfant n’est pas complet, car ces sorties avec l’enfant sont très occasionnelles. « C’est juste une fois », « C’est juste pour 200 mètres ».

Sur l’ensemble des enfants transportés, 64% le sont qu’une fois par mois et 53% que le week-end. Alors on fait vite l’impasse sur son équipement complet et le coût engendré. Mais cela reste une erreur manifeste.

Tout comme l’adulte, l’enfant a besoin d’être protégé en cas de choc ou de glissade. Il devra donc porter une tenue de protection complète qui couvre l’ensemble du corps.

 

Jamais d’enfant devant le conducteur

Dans cette position, l’enfant servirait d’airbag, vous l’écraseriez lors du choc entre vous et le tableau de bord. Pour rappel, cette attitude est formellement interdite.

 

Pour les enfants de moins de 5 ans, ou ceux qui ne touchent pas les repose-pieds

Heureusement, cela ne touche que 1,5% des enfants transportés !

Pour ces jeunes enfants, il faut prévoir un siège spécial avec un système de retenue spécifique. Le siège sera lui-même fixé à la moto. Le siège doit être doté de repose-pieds intégrés et réglables.

Le port du casque reste évidemment obligatoire.

 

De nombreux débats ont lieu autour de ces questions tant le sujet est sensible.

Faut-il faire prendre un risque à son enfant ? Est-ce normal d’avoir le conducteur ultra protégé et l’enfant à l’arrière avec un simple casque de vélo et jambes nues ? Vaut-il mieux être éjecté ou fixé à la moto lors de l’accident ?

This article was written by Stéphanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *