Transport à la cérémonie : Toutes les étapes des obsèques

Les obsèques se déroulent de façon chronologique et par étapes. En effet, celles-ci commencent dès le décès de la personne. Une course contre la montre est alors engagée de cet instant jusqu’à l’inhumation ou la crémation du corps du défunt. Pour vous aider à en savoir plus, nous allons voir ces étapes une par une.

Constat du décès

Le décès d’une personne peut avoir lieu dans un hôpital ou chez lui. Cependant, il arrive que cela se survienne ailleurs. Cet instant est celui où la personne rend son dernier souffle et est déclaré mort par les responsables médicaux. Ensuite il existe deux solutions :

  • Le défunt a souscrit à un contrat et dans ce cas là vous pouvez déclencher le contrat obsèques. Cet argent va servir à organiser les funérailles
  • Le défunt n’a pas prévu de contrat, les funérailles sont donc à la charge de la famille

Cependant, il faudra encore faire appel aux autorités compétentes pour constater le décès. Ces derniers fourniront un document attestant que la personne est morte. Il comprendra toutes les informations nécessaires comme la date, et le lieu du décès de la personne.

Ce dernier reçut, la famille du défunt devra s’occuper des différents documents administratifs. Ils sont primordiaux pour pouvoir organiser les obsèques de leur proche. Par ailleurs, différentes autorisations figurent dans cette liste de démarches à régulariser.

Transport du corps

Le corps sera par la suite transporté du lieu de son décès à son domicile, au funérarium ou tout simple à l’endroit où se dérouleront ses funérailles. Seul un véhicule homologué fourni par une société de pompes funèbres est autorisé à déplacer le corps d’un défunt.

D’ailleurs, il peut arriver que le corps soit déplacé fréquemment à la mort d’une personne. Ces différents mouvements sont donc à prendre en compte et à négocier avec l’entreprise de pompes funèbres responsable du véhicule.

Soins sur le corps

De nombreux soins sont ensuite disposés au corps du décédé. Ce sont des pratiques visant à injecter différents produits pour optimiser la conservation du corps le temps des funérailles. Effectivement, le corps en décomposition doit être préservé jusqu’à l’inhumation ou la crémation.

La Thanatopraxie est une technique qui consiste à rendre le cadavre du défunt présentable. Il s’agit de le maquiller pour que les personnes assistants aux funérailles le voient dans un meilleur aspect même dans la mort.

Veillée funéraire

Généralement, une veillée funéraire est mise en place pour rendre hommage au défunt. C’est un moment où les personnes qui l’ont connu ou des connaissances de la famille puissent adresser leurs condoléances au proche du disparu.

Cette veillée est également l’occasion pour chacun d’honorer la mémoire du défunt. Un événement où les personnes présentes se raconteront les différentes histoires et anecdotes du mort de son vivant. Ce sont surtout ses exploits qui sont mis en avant.

Cérémonie

La cérémonie religieuse est une étape facultative des obsèques. En effet, elle n’a lieue que si le défunt l’a formulé dans ses dernières volontés ou s’il est connu pour suivre une religion définit. Il faudra alors se rapprocher à l’avance des responsables pour programmer la cérémonie religieuse d’obsèques.

Les rites chrétiens ont pour but de porter le repos éternel du défunt en prière. De plus, la famille et les proches se réunissent pour se recueillir et se ressourcer par la foi et la confiance en Dieu dans cette épreuve douloureuses. Cependant, il existe quelques différences dans les procédés entre les différentes religions chrétiennes.

Pour les musulmans, cette cérémonie est surtout axée sur les prières. Effectivement, elle est organisée de la façon la plus sobre et simpliste possible. Par ailleurs, la mise en terre doit se faire très rapidement après le décès. De ce fait, il n’y pas beaucoup de temps pour s’étendre. Néanmoins, chacun se porte en prière et prie également pour le défunt.

Inhumation ou crémation

L’inhumation ou la crémation est la dernière étape des obsèques. Pour l’inhumation, le corps dans son cercueil est déposé dans sa sépulture. Quant à la crémation, le corps sera incinéré pour recueillir les cendres dans une urne funéraire pour les disperser ensuite.

This article was written by Maeva.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *